Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier

Le Petit Bourg aux papayers

Résumé : En 1895, Taiwan devient possession japonaise. Le japonais s’impose peu à peu comme langue d’écriture, et le mouvement kôminka enclenché en 1937 accélère l’acculturation des élites taïwanaises. La littérature en langue vernaculaire qui naît sur l’Île au milieu des années 1920 dans le sillage du mouvement de la Nouvelle Culture est profondément marquée par le contexte colonial: les thèmes de l’oppression et de l’injustice sociale y tiennent une place essentielle, qui lui confère une tonalité de gauche très prégnante ; mais on y lit aussi, surtout à partir des années de guerre, le désarroi des jeunes gens déchirés entre leurs racines taïwanaises et la fascination d’un Japon symbole de modernité. C’est ce tableau mouvant et complexe que la présente anthologie s’est efforcée de rendre sensible : à côté des classiques incontournables que sont devenus Une balance, de Lai He, ou Le Livreur de journaux, de Yang Kui, elle donne la parole à des auteurs moins connus comme Wang Changxiong et Wu Yongfu, dont les textes exposent les doutes qui taraudaient nombre de Taïwanais au cours des années 1930 et 1940. (Textes de Lai He, Yang Kui, Wu Yongfu, Lü Heruo, Long Yingzong, Zhang Wenhuan et Wang Changxiong.)
Type de document :
Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier
Liste complète des métadonnées

https://hal-u-bordeaux-montaigne.archives-ouvertes.fr/hal-02395966
Contributeur : Angel Pino <>
Soumis le : jeudi 5 décembre 2019 - 17:29:09
Dernière modification le : mardi 29 septembre 2020 - 15:50:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-02395966, version 1

Citation

Angel Pino, Isabelle Rabut. Le Petit Bourg aux papayers. Librairie You-Feng, pp.382, 2016, « Lettres taïwanaises », 978-2-84279-757-7. ⟨hal-02395966⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

48