Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

De vastes propriétés au cœur des villes : le patrimoine urbain des communautés régulières à Bordeaux au milieu du XVIIIe siècle

Résumé : Peut-on estimer l’emprise foncière des religieux dans l’espace urbain bordelais au milieu du XVIIIe siècle ? Bordeaux faisait partie des cinq villes les plus peuplées du royaume de France et abritait une trentaine de communautés régulières. L’étude de la répartition des couvents et de leurs logiques d’implantation met en évidence une domination symbolique des réguliers dans le paysage. Leur présence dans le tissu urbain se traduisait en outre par des biens locatifs dont il est intéressant d’analyser les caractéristiques et la dispersion, en cherchant des critères de différenciation tels que l’ancienneté des communautés, leur taille, leur nature (ordres ou congrégations) ou leur genre. Enfin, pour confirmer ou relativiser l’emprise spatiale des réguliers, il faut pouvoir la comparer aux autres propriétaires ecclésiastiques.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03207413
Contributeur : Aude Loriaud <>
Soumis le : samedi 1 mai 2021 - 23:13:00
Dernière modification le : lundi 3 mai 2021 - 12:51:55

Fichier

Patrimoine urbain_communautés...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Citation

Aude Loriaud. De vastes propriétés au cœur des villes : le patrimoine urbain des communautés régulières à Bordeaux au milieu du XVIIIe siècle. Histoire, économie et société, Armand Colin, 2019, 2, pp.23-46. ⟨10.3917/hes.192.0023⟩. ⟨halshs-03207413⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

84

Téléchargements de fichiers

24