Who washes the family’s dirty laundry? The division of domestic labor in same-sex and different-sex couples - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Travail, genre et sociétés Année : 2021

Who washes the family’s dirty laundry? The division of domestic labor in same-sex and different-sex couples

Qui lave le linge sale de la famille ? Les couples hétéroparentaux et homoparentaux face au travail domestique

(1) , (2)
1
2

Résumé

This article studies the distribution of household tasks within different-sex and same-sex couples in France. It uses quantitative data from the Elfe study (French longitudinal study since childhood) and Devhom (same-sex parenting, family functioning, development, and socialization of children). So far, the comparative literature has studied domestic work as a block. By detailing six tasks, our analysis reveals precise gendered patterns which, based on these samples, characterize the two types of families. While the same-sex couples surveyed share domestic work more equitably or do it together, the different-sex couples in the sample establish a gendered assignment of tasks which mothers take on alone, with the exception of repairs and washing the dishes. Thus, these same-sex families seem less to reproduce the norms that reflect the male domination of the distribution of tasks.
Cet article étudie la répartition des tâches ménagères au sein de couples hétéroparentaux et homoparentaux en France. Il mobilise les données quantitatives de l'étude Elfe (Étude longitudinale française depuis l'enfance) et de Devhom (Homoparentalité, fonctionnement familial, développement, et socialisation des enfants). Jusqu'à présent, la littérature comparative a étudié le travail domestique comme un bloc. En détaillant six tâches, notre analyse dégage des schémas genrés précis qui, à partir de ces échantillons, distinguent les deux types de familles. Alors que les couples homoparentaux enquêtés partagent le travail domestique plus équitablement ou le font ensemble, les couples hétéroparentaux de l'échantillon étudié instaurent une assignation genrée des tâches que les mères assument seules, à l'exception des réparations et de la vaisselle. Ainsi, ces familles homoparentales semblent moins reproduire les normes qui traduisent la domination masculine de la distribution des tâches.
Fichier principal
Vignette du fichier
TGS Stambolis et Gross 2021 Preproof.pdf (759.88 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03425894 , version 1 (11-11-2021)

Identifiants

Citer

Michael Stambolis-Ruhstorfer, Martine Gross. Qui lave le linge sale de la famille ? Les couples hétéroparentaux et homoparentaux face au travail domestique. Travail, genre et sociétés, 2021, n° 46 (2), pp.75-95. ⟨10.3917/tgs.046.0075⟩. ⟨hal-03425894⟩
38 Consultations
95 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More