Clôture et « iléité » dans l'imaginaire littéraire portugais - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2011

Clôture et « iléité » dans l'imaginaire littéraire portugais

Ana Maria Binet
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 1064628

Résumé

Image de la perfection, le cercle, qui constitue un des éléments définissant ce que l'on pourrait nommer « l'imaginaire de l'île », dessine ce microcosme et abrite les fantasmes dont nous le peuplons. Pour parvenir à ce lieu de l'ordre, il est nécessaire de traverser le chaos des eaux, miroir de celui de notre inconscient. Pour le créateur, le texte peut aussi prendre la forme symbolique de l'île, un espace clos structuré et délimité par la langue, qui cache un labyrinthe, celui formé par les méandres empruntés par l'imagination créatrice. Nous interrogerons donc plusieurs textes de la littérature portugaise contemporaine pour y déceler cette « iléité », que nous commencerons par définir. Nous dirions en effet avec Eric Fougère, que « fait partie de l'iléité tout ce qui, à un degré ou à un autre, peut être perçu

Mots clés

Fichier principal
Vignette du fichier
Binet_Cloture.et.ileite.pdf (232.23 Ko) Télécharger le fichier

Dates et versions

hal-03043384 , version 1 (07-12-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03043384 , version 1

Citer

Ana Maria Binet. Clôture et « iléité » dans l'imaginaire littéraire portugais. Dominique Breton; Elvire Gomez-Vidal. Clôtures et mondes clos dans les espaces ibériques et ibéro-américains, Presses Universitaires de Bordeaux, 2011, 978-2-86781-768-7. ⟨hal-03043384⟩
21 Consultations
22 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More