Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Poétique du canon narratif transitionnel. Quelques fictions "démocritiques" de l'Espagne contemporaine

Résumé : On part pour cette étude d'un constat : la centralité thématique de la démocratie issue du processus transitionnel dans le roman espagnol actuel. Après un intérêt massif pour l'épisode de la guerre d'Espagne, en particulier dans ledit « roman de la mémoire »-un intérêt que d'aucuns ont pu qualifier de com-pulsif ou d'obsessionnel 1-, c'est semble-t-il au tour du processus transitionnel et de ses langages de faire l'objet d'une abondante thématisation. Cette prise en charge narrative n'induit pas forcément l'adoption d'un positionnement critique à l'égard du métarécit de la transition modèle, bien qu'elle exprime sans doute, sinon la chute définitive d'un mythe, du moins la nécessité de sa remise en question , même partielle. Dans un article paru en décembre 2014 2 , Violeta Ros Ferrer, mettant en regard El vano ayer 3 d'Isaac Rosa et Anatomía de un instante 4 de Javier Cercas, établit un intéressant départ entre le geste déconstructeur exhibé dans ces romans et le geste de rupture politique propre à ce que l'on appellera ici les « fictions démocritiques »-une catégorie que l'on s'emploiera à définir au fil de l'examen. Le glissement thématique est ainsi perceptible chez de nom-breux écrivains, et ce par-delà leur positionnement politique ou philosophique. Que l'on songe à Javier Cercas, à Alfons Cervera ou à Isaac Rosa : on repère un même abandon progressif des problématiques mémorielles, un même tropisme transitionnel et démocratique, mais cette inflexion se donne dans chaque cas des stratégies d'écriture radicalement distinctes. C'est sur le dernier de ces auteurs que l'on choisit, pour plusieurs raisons, de s'arrêter dans ce travail. D'abord, parce que les romans d'Isaac Rosa font partie de nos corpus d'étude respectifs, et que notre désir de proposer une réflexion à quatre mains a fait d'Isaac Rosa, contre toute attente peut-être, l'objet du consensus. Ensuite, parce que sa trajectoire littéraire nous semble emblématique d'un courant de pensée structuré et non-confidentiel-bien que non-majoritaire-, sévère à 1 Voir par exemple la critique paradoxale du « paradigme saturé » de la guerre d'Espagne dans le roman ¡Otra maldita novela sobre la guerra civil! (Rosa, ¡Otra maldita novela sobre la guerra civil!). 2 Ros Ferrer, 2014b. 3 Rosa, El vano ayer. 4 Cercas, Anatomía de un instante. A.-L. Bonvalot, A.-L. Rebreyend y Ph. Roussin (eds.), Escribir la democracia. Literatura y transiciones democráticas, Collection de la Casa de Velázquez (175), Madrid, 2019, pp. 121-135.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02385661
Contributeur : Anne-Laure Bonvalot <>
Soumis le : lundi 2 décembre 2019 - 18:33:06
Dernière modification le : mardi 12 mai 2020 - 13:46:05
Archivage à long terme le : : mardi 3 mars 2020 - 13:28:39

Fichier

Poétique du canon narratif tr...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-02385661, version 1

Citation

Anne-Laure Bonvalot, Anne-Laure Rebreyend. Poétique du canon narratif transitionnel. Quelques fictions "démocritiques" de l'Espagne contemporaine. Escribir la democracia. Literatura y transiciones democráticas, 2019. ⟨hal-02385661⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

27

Téléchargements de fichiers

24